Booster Maison

Booster Maison

Booster maison pour la pêche à la carpe.

Les Boosters carpe sont pour la plupart relativement chers dans le commerce.

L’idéal est donc d’opter pour une recette maison. L’avantage est avant tout économique mais cela vous donne la possibilité d’ajuster le booster en fonction des spots de pêche, du substratdu cheptel, des conditions météo. On ne parle pas non plus du plaisir de prendre des carpes avec des appâts faits maison. Découvrez également notre article sur les 20 Booster carpe pas cher des grandes surfaces.

Pourquoi utiliser un Booster ?

L’idée de base est que le booster sert à augmenter l’attractivité des appâts (bouillettes, graines, pellets,…). C’est généralement un liquide qui contient des saveurs et des effluves olfactives qui attirent les carpes à grande distance.

Contrairement aux idées reçues, les appâts qui sentent fort ne sont pas obligatoirement des appâts qui pêcheront plus de poissons. Il se peut même que parfois cela crée un effet de méfiance chez la carpe. La preuve : les noix tigrées qui ne sentent pas fort mais qui ont pris pourtant des milliers de carpes. C’est pourquoi, il faut faire preuve de vigilance et de réflexion sur son utilisation.

Toutefois, l’arôme et les ingrédients contenus dans votre booster servira de marqueur, une reconnaissance olfactive qui attire les poissons vers l’appât. En hiver, lorsque la température est très fraîche, il est préférable d’utiliser un arôme à base d’alcool. Les bases glycéroles sont à utiliser au printemps ou à l’automne. Pour les bases propylène, il faut les utiliser pendant la saison estivale.

Pour utiliser un boosters liquide, il suffit de tremper votre esche dans un pot ou d’en mettre sur vos graines. Plus le temps de trempage sera long, plus vos appâts auront le temps d’absorber le liquides. Ils diffuseront ainsi plus longtemps lorsqu’ils seront en action de pêche.

Quand utiliser un booster :

Il existe selon nous plusieurs situations pour utiliser des Boosters et c’est ce que nous allons essayer d’éclaircir dans ce paragraphe.

  1. Le spot de pêche : Pêcher dans un petit étang communal avec beaucoup de petites carpes, dans un très grand lac, dans un canal très vaseux ou bien en rivière ne requiert pas la même approche. En effet, plus les étendues d’eau sont importantes, plus le risque de ne pas avoir sélectionné le bon spot est grand. Dans ce cas de figure, il est important d’attirer les carpes de loin.
  2. Le substrat : Le repérage et le sondage sont des points clés d’une pêche réussie. Mais il s’avère parfois qu’il n’y ait pas le choix. Pêcher avec des appâts qui sont enfouis sous de la vase, n’est pas la meilleure des approches pour mettre en avant nos appâts mais parfois les spots ne permettent pas d’autres solutions. Le choix d’appâts préalablement boostés peut se relever une stratégie gagnante.
  3. Le cheptel : Selon les spots de pêche, le comportement des poissons est très différent. Le choix d’un appât boosté peut permettre de sortir son épingle du jeu comme en décalant celui-ci de plusieurs mètres de l’amorçage principal pour tenter de toucher un plus gros poisson qui serait méfiant ou tout simplement éviter des touches d’indésirables.
  4. Les conditions météorologiques et de saisonnalités : Les carpes sont sensibles aux variations météorologiques ainsi qu’aux saisons. Lors d’une hausse ou d’une baisse brutale des températures qui rendront vos détecteurs muets, un simple appât boosté avec un sac soluble sera certainement une des options pour tout de même toucher du poisson.

Bien savoir utiliser un booster carpe est donc essentiel pour en tirer le meilleur parti.

Dans des conditions normales, cela ne doit pas être du systématique car cela pourrait avoir des effets contraires à ceux recherchés, le poisson se concentrant sur ce qu’il a l’habitude de manger et délaissant tout appât clairement marqué et donc suspect. Dans des conditions spécifiques, comme évoqué plus haut, les appâts boostés se relèveront indispensables pour sortir son épingle du jeu.

Dans tout les cas, avoir des boosters dans sa boîte de pêche est clairement indispensable.

La théorie :

Le premier composant d’un Booster maison est une base. Il en existe plusieurs et chacune des bases à ses propriétés.

  1. La base Alcool : De préférence à utiliser en hiver, lorsque les températures sont fraîches. Effet, avec ses propriétés mécaniques, c’est la base qui se diffusera le mieux dans les eaux froides.
  2. La base Glycérine : C’est la base la plus communément utilisée. Le glycérol se présente sous la forme d’un liquide transparent, visqueux, incolore, inodore, faiblement toxique si ingéré (mais laxatif à haute dose), au goût sucré. Cette base permet à tous les ingrédients du Booster de se mélanger correctement. La glycérine végétale est non-miscible dans l’eau et l’éthanol, ce qui en fait un parfait allié pour les sacs et fils solubles.
  3. La base Propylène : Utilisée dans de nombreux usages industriels et pharmaceutiques ou agro-pharmaceutiques et à faible dose comme additif alimentaire. Elle l’est presque toujours en tant que solvant organique permettant de rendre miscible dans l’eau des molécules organiques.

Le second composant utilisé est le liquide nutritif :

  1. Les plus connues sont les acides animés.
  2. Ensuite les produits obtenus à la suite de la transformation industrielle du maïs ou de la betterave à sucre.
  3. Puis tous les dérivés protéiniques animals : Huile de poisson, huiles végétales, extrait naturel de crustacés, extrait végétal naturel (maïs, noisette, paprika …).

Enfin, l’ajout d’un stimulant d’appétit complétera le Booster :

  1. Protéine de poisson soluble, foie soluble, bétaïne, arôme, huile essentielle et bien plus encore.
  2. On peut également inclure la bétaïne.
  3. Possibilité de trouver ces produits sous forme liquide et l’extrait sec.

La création d’un Booster Carpe Maison est un domaine créatif sur lequel le pêcheur n’est limité que par sa propre imagination.

Un booster carpe facile et pratique :

Pour réaliser un booster fait maison, voici la liste des ingrédients à utiliser :

  • la glycérine végétale (disponible en pharmacie ou en parapharmacie) ;
  • du sucre intense N.H.D.C ;
  • un arôme de votre choix ;
  • et un petit peu d’acides aminés en poudre ;

Pour préparer ce booster, mettre 50 cl de glycérine, 2,5 ml de l’arôme de votre choix, et 4 ml de sucre intense dans une bouteille.
Mélanger les trois ingrédients ensemble. Ensuite, ajouter une cuillère à café d’acides aminés en poudre et mélanger encore une fois pour rendre le booster homogène.
Une fois prêt, le mélange peut être utilisé pour booster vos bouillettes.

Booster Maison proposé par BigBang TV :

Cette recette est très facile à préparer. En plus, les ingrédients nécessaires sont disponibles sur le marché et ne coûtent que quelques euros.

Préparer un booster carpe en quelques minutes

Pour préparer cette recette, voici  la liste des ingrédients nécessaire :

  • du glucose ;
  • un récipient ;
  • du lait en poudre ;
  • de la farine
  • un colorant ;
  • et un arôme;

Mélanger le glucose avec du lait en poudre. Puis, ajouter de la farine de blé pour avoir un mélange crémeux, un petit peu d’arôme (de votre choix), du colorant et du récipient. Si vous remarquez que le mélange est encore sous forme de liquide, nous vous conseillons d’ajouter de la farine.

En trempant la bouillette dans le mélange, puis dans l’eau, vous constaterez que la diffusion se fait de façon horizontale et verticale. Ce qui va vous aider à pêcher facilement des carpes.

Booster maison proposé par CarpManiac :

Faîtes nous part en commentaire de vos résultats de préparation et de vos sessions avec le Booster Carpe Maison.


Haut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.