Comment choisir son élastique Creux ou Plein…???

Comment choisir son élastique Creux ou Plein…???

Il est fréquent de voir la question : Quel élastique dois-je mettre ?

Introduction :

Cette article à pour objectif simple de vous donner la clef pour pouvoir faire un choix optimal dans votre pratique et que ce choix soit cohérent à votre style de pêche (pleine eau, bordure, postes encombrés…).

Il existe actuellement une multitude d’élastique sur le marché et il est parfois difficile de s’y retrouver. Pour être pragmatique, il y a deux grandes familles d’élastiques. L’élastique plein et l’élastique creux…même si d’autres “technologies” tendent à apparaître, j’ai choisi volontairement de rester simpliste…

L’élastique creux:

Il s’agit d’un élastique souvent réalisé en bi-matière. Effectivement, lorsque l’on regarde la coupe d’un élastique creux, vous pouvez apercevoir une lumière centrale d’où l’appellation “creux”…

Sa grande caractéristique est son coefficient d’élasticité, c’est à dire sa capacité à s’allonger à la traction… Cela peut aller de 700 à 800 %. Pour vous donner une idée un élastique de 3 mètres pourrait alors s’allonger d’environ 20 mètres sur une traction. Bien sur cela diffère d’une marque à une autre.

Il est intéressant de pouvoir tester différents élastiques pour ce faire sa propre idée…

Vous l’aurez alors compris, c’est un élastique qui peut très bien être polyvalent suivant la tension que l’on pourra lui donner. Il sera surtout à privilégier sur des postes tel que la pleine eau, ou encore des bordures bien dégagées avec une “marge de manœuvre” plus importante… Au vu du degré d’élasticité plus important.

Il ne faut pas être obtus, la pêche en pleine eau peut également se pratiquée avec un élastique plein… Ceci est une question d’habitude et de goût.

L’élastique creux est très agréable dans la pratique. Notamment pour travailler son poisson dans le respect et manière cohérente…
Il va généralement d’un diamètre de 1 mm à 4 mm avec des tailles intermédiaires pour vous adapter au mieux à vos différents plans d’eaux.

C’est un élastique qui offre entre autre un très bon compromis entre puissance et amortissement, ce qui est fondamentale dans la pratique pour contrer les rushs des carpes.

La capacité d’allongement d’un élastique creux les rend beaucoup plus résistants à la rupture qu’un élastique plein (c’est à dire le point où l’élastique à atteint son allongement maximum). Cela vous permettra de maîtriser plus rapidement et plus aisément les grosses carpes.

L’élastique plein :

A l’inverse du premier, celui-ci est fait d’un seul tenant, souvent en latex et recouvert d’une fine pellicule de silicone qui lui confère une très bonne résistance et une glisse optimale. Cela influe également sur sa durée de vie.

Sa grande différence résulte en son coefficient d’élasticité très inférieur à celui d’un élastique creux à traction égale, cela peut-être différent d’une marque à une autre mais le principe reste le même….

C’est un élastique qui sera donc à privilégier, en adaptant notamment sa tension, sur des postes plutôt encombrés ou des bordures chargées. Certains l’utilisent pour pêcher la pleine eau. Il s’agit d’une question d’habitude et d’aisance que tout pratiquant est libre d’avoir.

Cela fait de lui un élastique très polyvalent et très intéressant… L’élastique plein est un élastique très solide et fiable qui peut encaisser les rushs les plus violents notamment sur des gros spécimens !!! Tout en évitant les décroches sur des poissons plus modestes…

On le retrouve sur des tailles pouvant être inférieur à 1 mm pour atteindre des diamètres stratosphériques tel que du 10 mm voire plus pour des pêches extrêmes…

Conclusion :

Il est important de faire un bon choix d’élastique, qui doit rester en pleine cohérence avec votre pratique, avec les plans d’eaux que vous pêchez…
Il est nécessaire de respecter différents paramètres comme la corrélation entre élastique et canne

Ma canne est-elle faite pour supporter mon élastique ?

La cohésion et le rapport entre mon élastique, le choix de mon nylon et de mon hameçon est il respecté ?

La tension de celui ci est elle adapté à mon poste et au gabarit du poisson le peuplant ?

Tout vient à point à qui sait attendre.

Toutes ces questions vont vous permettre d’éviter les décrochages et d’utiliser de façon optimal votre élastique dans votre pratique.

Ne négligez pas l’entretien de votre élastique. Il existe une multitude de références pour en prendre soin et ne rangez jamais un élastique mouillé. Il risquerait de devenir poreux alors laissez lui prendre l’air le temps de sécher.

Si vous constatez des défauts dans votre élastique alors c’est qu’il est temps de le changer… Il en va de la réussite de vos combats.

J’espère que cette article vous apportera des réponses à vos questions.

Article écrit par Watta Rom – administrateur de la page Facebook Passion Carpe Au Coup – pour www.geocarp.com.