Enduro – Les astuces de Guillaume

Enduro – Les astuces de Guillaume

Quelques astuces pour les Enduros en plans d’eau sans bateau.

Comme nous le savons tous, le tirage du poste est clé dans la réussite, mais l’observation reste la clef pour comprendre et réussir son enduro. 

Avant chaque enduro auquel j’ai pu participer, j’aime arriver assez tôt sur le lieu et faire un tour des postes pour voir l’activité qu’il y a avant l’enduro, parler avec les concurrents mais également regarder le sens du vent et prendre les premières indications avant le tirage du poste, qui lui est vraiment important.

Le sondage : une étape primordiale :

Lors du sondage ne vous précipitez pas, le temps passé n’est pas perdu.

Comme dans chaque enduro, il y a une zone déserte de tout montage, il sera bénéfique de l’exploiter si le poste vous le permet, prenez le temps de regarder ou les concurrents posent leurs montages et une grande zone souvent centrale sera délaissée naturellement.

Il est possible de voir les poissons nager sur ces spots sans pour autant faire plus de touche, une remise en question est nécessaire, modifiez votre approche sans pour autant changer de spot, peut permettre de multiplier les prises.

Il ne faut pas changer de spot tout les 10 heures de pêche si vous n’avez pas fait de touche, cela serait fatal pour vous, car étaler des appâts partout sur le poste est la pire chose à faire en enduro.

Quelques astuces pour les Enduros en plans d’eaux sans bateau.

La gestion de l’amorçage :

Être régulier dans son amorçage de jour comme de nuit vous permettra d’être différent de vos concurrents qui eux dorment pendant ce temps. Faites attention aux quantités, il vaut mieux en mettre souvent des petites quantités que beaucoup d’un coup.
Proposez des petits appâts, accompagné d’un pva booster recouvert de farine permet de reposer les cannes rapidement avec des appâts frais, et qu’elles soient toujours pêchante.

Les huiles du pellet et la farine se dispersera dans les différentes colonnes d’eau ce qui attirera les poissons d’assez loin.

Sur certains enduros, les poissons répondent aux bruits des spombs, et déroulent pendant la séance d’amorçage. Lorsque c’est le cas, je remets entre 3 et 5 spombs de taille mini toutes les 30 minutes.

Faites attention aux quantités, il vaut mieux en mettre souvent que beaucoup d’un coup.

Quelques astuces pour les Enduros en plans d’eaux sans bateau.Ne surtout pas négliger la pêche au zig cela peut vous rapporter gros.

Le montage :

Lorsque j’aborde un enduro, je ne sais jamais à quoi m’attendre en terme de substrat, c’est pourquoi j’aime utiliser des combi-rig qui me permettent de pêcher soit sur le fond, soit équilibré mais ce que j’affectionne le plus, c’est utiliser des pop up de 10/15 mm et changer le colorie toutes les 2/3 touches.

L’effet leurre est vraiment important. Les poissons seront beaucoup moins méfiants et se nourriront plus facilement.

Quelques astuces pour les Enduros en plans d’eaux sans bateau.

Pour conclure

Ne perdez jamais espoir restez concentré,appliqué et confiant, en enduro il suffit d’une touche pour vous faire gagner ou remonter de quelques places. A bientôt sur Geocarp.com pour un nouvel article 😉

Quelques astuces pour les Enduros en plans d’eaux sans bateau.

Article rédigé par Guillaume Struby pour Geocarp.com. Tout droits réservés.

Haut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Montrer les boutons
Cacher les boutons